Labélisation Qualiopi : ifac s’engage durablement dans la qualité !

2020 sera marquée d’une pierre blanche pour le secteur de la formation professionnelle. Ifac et ifac 92 ont en effet reçu la certification Qualiopi. Cette récompense est le fruit d’un travail de longue haleine entamé il y a 2 ans qui aura mobilisé l’ensemble du secteur de la formation professionnelle. Le processus s’est achevé par un audit au cours duquel la qualité des éléments présentés et le sérieux de notre démarche ont été salués.

Qualiopi Kézazo ?

Qualiopi est une certification qualité crée dans le cadre de la loi du 5 Septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel.
Cette dernière a pour objectif d’attester de la qualité du processus mis en œuvre par ifac pour ses actions de formation et de validation des acquis de l’expérience. La certification doit permettre une plus grande lisibilité de l’offre de formation auprès des entreprises et des usagers.

PNG - 31.5 ko

En quoi consiste le processus de certification ?

La réforme de la formation professionnelle a nécessité une remise à plat de nos pratiques et méthodes. Les équipes de l’ensemble du secteur de la formation professionnelle ont été impliquées afin de construire de nouveaux outils, partager leur expérience et confronter leurs méthodes au référentiel. L’ensemble de la démarche a été orchestré par Cécile Tamburini en sa qualité de référente nationale qualité de la formation.

Cette certification qui nécessite de répondre de façon formelle à 7 critères et 32 indicateurs, est un processus qui doit s’inscrire dans la durée. Ainsi, cette dernière nous est acquise pour 4 ans, mais dès 2023, un audit de surveillance sera programmé. C’est pour cela que l’on parle de processus. Il est toujours réinterrogé en externe et sera à animé en interne.

Qu’est-ce que cela change pour ifac ?

Cela nous engage dans la poursuite d’une dynamique de progression et de ré-interrogation de nos pratiques au travers d’un travail collectif attentif à l’amélioration régulière de ces dernières. Cela afin de nous permettre d’être plus efficaces chaque jour et surtout attaché à construire un accompagnement de la formation de qualité : de l’accueil du stagiaire jusqu’à l’obtention de son diplôme et son entrée sur le marché du travail.
Cette certification vient également conforter le travail que nous menons au quotidien avec nos partenaires, sur les formations de formateurs et autour de la digitalisation.
La certification est également indispensable pour que nos actions de formations puissent continuer à être financées.

Quels sont les projets à venir ?

La phase de travail pour obtenir la certification nous a permis d’entamer une collaboration durable entre les secteurs de la petite enfance et de l’animation.
Ce rapprochement s’est fait assez facilement, aidé notamment par l’organisation mise en place en région où les responsables gèrent à la fois les formations à l’animation et à la petite enfance. Ces deux secteurs s’enrichissent mutuellement et peuvent mener ensemble des projets transversaux comme le tutorat, la valorisation de notre savoir-faire, le développement de nos actions…

Ce résultat encourageant vient saluer le travail de tout un collectif. Cette démarche a donné lieu à une méthode de co-construction nouvelle mais aussi de consolidation de nos méthodes inscrites dans 45 ans d’histoire de la formation à ifac. Nous avons là des bases solides à faire fructifier et sur lesquelles construire et se développer.