La Maison Pour Tous des Camoins fait peau neuve

Le 9 octobre dernier, l’équipe de la Maison Pour Tous des Camoins, a accueilli Jean Claude Gaudin, maire de Marseille, Martine Vassal Présidente du Département ainsi que de Julien Ravier, Maire du 11-12ème arrondissement, afin de leur présenter les nouveaux locaux.

La directrice de la Maison Pour Tous, Peggy Pas et toute son équipe ‍oeuvrent au quotidien pour proposer des temps récréatifs, sportifs mais aussi culturels qui répondent aux besoins des usagers. Plus que jamais la Maison pour tous est un lieu vivant et ouvert qui participe au dynamisme du quartier !

Durant cette visite, le directeur général d’ifac Martial Dutailly a salué le travail partenarial entrepris par l’équipe de la Maison Pour Tous pour animer la vie locale et réunir les générations :

« Ce quartier de Marseille, des Camoins-les-bains, dans lequel est nichée cette très belle « maison pour tous », est un petit écrin préservé. Pour chacun d’entre nous, et probablement pour ceux qui n’y demeurent pas, la richesse de la nature provençale fait appel aux rêves ou réveille nos souvenirs d’enfant.
Le passage descriptif de l’arrivée à la maison de vacances, pas bien loin d’ici, d’un certain Marcel enfant le montre : « Il était bien joli ce chemin de Provence. Il se promenait entre deux murailles de pierres cuites par le soleil, au bord desquelles se penchaient vers nous de larges feuilles de figuier, des buissons de clémentines, et des oliviers centenaires. »... « J’entendais chanter les cigales, et sur le mur de couleur de miel, de petits lézards gris immobiles, la bouche ouverte, buvaient le soleil. »
Ces massifs de roche, ces chemins, ces sources, ces parfums lui feront dire : « En ce temps-là, j’étais encore un petit garçon, mais j’avais rencontré l’amour de ma vie : les collines de Provence. »
Ces mots parfumés de Marcel Pagnol ont bercé tellement d’enfance, produit tellement de poésie et de parfums qu’ils doivent nous inspirer ici, dans l’animation de ce lieu.
La MPT Camoins est assurément la plus provençale des MPT animés par l’ifac.
Nous nous sommes vus confiés pour la première fois en 2000 la gestion de la Maison Pour Tous des Camoins dans le cadre d’une Délégation de Service Public. La ville de Marseille nous a renouvelé sa confiance deux fois depuis.
Marseille et l’ifac, c’est 20 ans d’une belle histoire, avec ses plains et ses déliés.
C’est une histoire provençale au fond, qui chante, qui parle, qui râle un peu et qui malgré les épreuves, parfois surprenantes, est enracinée.
Nous sommes profondément attachés à cette ville et à ses habitants. Nous y faisons du Bafa pour plus de 2000 jeunes, nous sommes responsables de 7 maisons pour tous, de 5 RAM et de 3 crèches. Nous formons les assistantes maternelles du département depuis plusieurs années. Nous gérons des plateformes de service public. Nous y avons animé longtemps le périscolaire dans plus de 150 écoles et nous y reviendrons sûrement.
On ne peut pas s’ennuyer à Marseille ; ça nous occupe pleinement.
Revenons en ces lieux. Nous y sommes depuis près de vingt ans. Depuis 2000, nous avons animé ce lieu avec nos équipes administratives ou d’animation, sous la houlette de Serge Robichon, Ingrid Dhenin, Jean-Christophe Starace, Jennifer Vimont et maintenant Peggy Pas.
Depuis 2017, avec l’extension de la Maison Pour Tous et ces nouvelles salles, superbement inscrites dans ce paysage, la ville de Marseille a démontré la cohérence de ses ambitions pour nos métiers et faciliter l’accès aux sports, à la culture et aux loisirs pour tous ;
ifac se charge de proposer une offre d’activité répondant à cette ambition comme aux besoins des habitants du secteur.
Une Maison Pour Tous, c’est un lieu à la croisée des chemins, à la croisée des générations et à la croisée des passions. La jeunesse, les familles, l’ensemble des habitants sont les bénéficiaires de notre action sur le territoire et ils sont le moteur des projets.
Ce nouvel espace a plusieurs vocation :

  • être un espace vivant, qui évoluera, se modulera et s’adaptera aux besoins, aux projets et aux rêves ;
  • être un Lieu récréatif, culturel et artistique. Ici, il y a toute la place pour la création et l’imagination ;
  • Agir comme une pépinière d’initiatives et d’échanges. Les idées y naissent, une dynamique se forme et les projets mûrissent en réalité ;
  • Organiser le carrefour des générations, pour que les jeunes, les familles et les ainés s’entremêlent ;
  • Proposer des évènements festifs pour participer voire rythmer la vie locale.
  • Entretenir des liens avec les habitants, les associations du quartier et nos partenaires.

Plusieurs projets sont déjà en cours avec les Comités d’Intérêt de Quartier, qui participent à l’aménagement matériel de cette salle (sono, vidéoproj, écran) et qui proposeront aussi des activités culturelles accessibles à tous.
L’ouverture de ce nouvel espace doit nous permettre de parfaire notre action en direction de l’enfance et notamment, pour proposer en dehors du cadre scolaire des temps dédiés aux loisirs et aux activités récréatives.
Pour la jeunesse, notre projet de territoire prévoit l’ouverture d’un accueil jeune sur la partie « haute » de la Maison Pour Tous. L’équipe est au contact de ce public. Pour y parvenir, nous nous appuyons sur notre partenariat avec le collège du Ruissatel dans lequel nous intervenons, lors de la pause en proposant, des animations au foyer socio-éducatif. En juin dernier par exemple, La Maison Pour Tous, par l’intermédiaire de l’association des parents d‘élèves, a accueilli le bal du Collège. Ce sont autant d’occasions qui nous permettent de créer du lien entre l’équipe de la MPT et les adolescents du secteur.
Pour nos aînés, l’équipe travaille en partenariat avec l’ES13, pour étoffer l’offre d’animation au-dela des habituels loto et des après-midis dansants et d’autres activités de loisirs.
Pour chacun, l’équipe travaille à une programmation d’activités équilibrées et variées dans l’esprit d’une éducation populaire moderne où l’habitant est au centre des projets. La Maison Pour Tous est, pour tous, un lieu de vie social, un espace de divertissement et un foyer de lutte contre l’isolement.
Ces locaux ont déjà accueilli de nombreux évènements : représentations de théâtre, gala de danse, concert, fête de la musique, chorale, carnaval, fêtes de fin d’année, stage de danse… Des moments conviviaux où les familles se rencontrent, tissent des liens et se façonnent leur propre vie de quartier.
Notre projet, dans ce lieu, et avec vous, doit être le garant d’une certaine idée de la convivialité, de l’entraide et de la solidarité, dont notre société a tant besoin , autour d’un pacte social et républicain réaffirmé, exigeant et bienveillant.
D’ici, j’aimerais que l’on dise, comme André Breton le disait de Marseille, que « la cadence de la vie n’est pas la même qu’ailleurs », tant il y ferait bon vivre.
Je remercie à nouveau la ville et son maire en particulier pour leur soutien et leur ambition en faveur de l’animation sociale et culturelle.
Je salue nos équipes chaleureusement ; ils sont la cheville ouvrière et l’âme de cette maison.
Je vous remercie. »

Martial Dutailly