Une triple vocation : former, animer, conseiller

Former des individus autonomes

La formation constituant son cœur de métier, l’Ifac dispense principalement des formations diplômantes et qualifiantes, professionnelles ou non, auprès de tous publics. L’institut développe également des modules courts de formation continue pour les professionnels de terrain.

L’Ifac assure un accompagnement individualisé alternant pratique et théorie, grâce à une équipe de formateurs constituée de professionnels en exercice.

Les formations principales de l’Ifac

  • L’encadrement des accueils collectifs de mineurs, à travers le Bafa (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) et le Bafd (Brevet d’aptitude aux fonctions de directeur), représente près de 2/3 de l’activité de formation de l’institut.
  • Les métiers de l’animation, avec le Bapaat (Brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien), le Bpjeps (Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, le Dejeps (Diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) ou des formations continues thématiques.
  • Les métiers de la petite enfance : outre les assistantes maternelles, l’Ifac forme au CAP Petite enfance (Certificat d’aptitude professionnelle), et au diplôme d’État Auxiliaire de puériculture.
  • L’aide à la personne : des formations qualifiantes et des modules courts qui allient compétences professionnelles et qualités relationnelles.

"Avec plus de 14 000 stagiaires, l’Ifac est le troisième organisme national de formation au Bafa / Bafd, et le premier en Ile de France. Il bénéficie de l’habilitation nationale du Ministère de la Jeunesse et des Sports depuis 1986".

Stéphanie, administratrice - représentante des formateurs Bafa et Bafd

Les chiffres clés de la formation
  • 1,4 millions d’heures de formation dispensées par an, dont 800 000 heures de formation professionnelle
  • Plus de 1 300 formations différentes
  • 15 centres de formation répartis sur toute la France
  • 25 000 personnes formées par an

Animer des structures d’accueil

L’Ifac gère des équipements d’animation pour le compte des collectivités locales, par le biais de marchés publics. Implantés au cœur d’une intercommunalité, d’une ville, d’un quartier, les espaces animés par l’Ifac sont ouverts à tous et proposent des activités complémentaires et cohérentes avec celles de la ville, de l’école et des associations locales.

Si l’institut considère l’animation comme un métier et œuvre à une professionnalisation constante des gestes comme des actes, il favorise aussi l’engagement bénévole et volontaire.

Parmi les structures animées par l’Ifac

  • Des accueils de loisirs et des accueils périscolaires. Ce sont des espaces d’éducation ouverts à tous les enfants et conçus pour assurer une action éducative globale, cohérente et créatrice de repères. Ils sont ouverts pendant les temps scolaires et les mercredis, ainsi que durant les temps périscolaires du matin et du soir, ou encore le temps méridien.
  • Des équipements socio-culturels de proximité. Destinés à tous les publics, ces maisons de quartier, maisons pour tous ou centres sociaux constituent un moteur de la vie locale et un soutien à la vie associative.
  • Des accueils dédiés à la petite enfance : jardins d’enfants, multi-accueils, crèches, relais assistantes maternelles.
  • Des clubs jeunesse : ces équipements spécifiques d’accueil et d’animation pour les jeunes proposent des activités, des ateliers citoyens, des espaces d’initiatives, …

L’Ifac est engagé dans une démarche qualité conçue avec l’Afnor.

350 sites d’animation gérés par l’Ifac
  • 160 accueils de loisirs
  • 140 accueils périscolaires
  • 40 maisons de quartier et centres sociaux
  • 10 crèches et jardins d’enfants
  • Plus de 800 000 journées-enfants

Conseiller les collectivités et les associations

L’Ifac met son expérience et son expertise au service de la vie éducative et sociale pour évaluer les politiques publiques et faciliter la prise d’initiative des décideurs. Associant les élus à chaque étape de la démarche, l’Ifac analyse les modes de gouvernance et d’organisation des services à la population afin d’optimiser leur fonctionnement et leur durabilité.

Parmi les actions de l’Ifac

  • Des diagnostics enfance jeunesse : recensant l’ensemble des initiatives menées sur un territoire, l’Ifac rencontre élus, professionnels, enseignants et familles puis présente ses préconisations en matière de politique éducative et d’organisation des moyens.
  • Des démarches Qualité pour les accueils de loisirs : évaluant les services rendus par l’ensemble des équipes des collectivités, elles consistent à définir des plans d’amélioration réalistes, réguliers et progressifs.
  • Des évaluations externes des établissements médico-sociaux : une équipe de consultants formés et certifiés Afnor évalue le contenu des activités et la qualité des prestations des établissements, dans le respect des règles fixées par décret.
  • La complémentarité éducative : en aidant les collectivités et la communauté éducative à construire des projets cohérents sur leur territoire (projet éducatif de territoire, organisation périscolaire...).
La charte de l’évaluateur Ifac
  • Sa finalité : pérenniser la qualité des projets et des services
  • Sa mission : évaluer l’efficacité de l’organisation
  • Sa posture : écouter, comprendre, faire émerger des solutions
  • Sa vigilance : donner confiance, associer les acteurs
  • Sa volonté : accompagner et aider la prise de décision
  • Ses qualités : objectivité, bienveillance, pédagogie