Le Plan Mercredi

Alors qu’environ 60% des écoliers possèderont, cette année, leur mercredi de libre, le gouvernement met en place un renforcement de l’offre périscolaire avec le Plan Mercredi.

L’essentiel

Pour résumer, ce qui va changer

En vidéo

Mathias Lamarck, sous-directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative répond aux questions d’ifac sur le Plan mercredi :

Un accompagnement pour la rentrée

Retrouvez le dossier complet du Plan mercredi ainsi qu’un site dédié

Projets éducatifs de Territoire nouvelle génération

Le projet du gouvernement dévoilé par Jean-Michel Blanquer le 20 juin dernier veut conserver et renforcer les PEDT. "Les projets éducatifs territoriaux" mettent en relation les enseignants, les élus et les acteurs locaux (associations, établissements culturels) proposant ainsi une offre riche et solide d’activités périscolaires au sein du territoire.

Pour aller plus loin...

Taux d’encadrement

Le Plan mercredi prévoit également l’assouplissement des taux d’encadrement. Le mercredi devient un temps périscolaire.
Les intervenants extérieurs ponctuels (entraîneur de club sportif, professeur du conservatoire, etc.) sont désormais être pris en compte dans le taux d’encadrement des accueils de loisirs périscolaires. Cela permet une plus grande ouverture des accueils de loisirs sur leur environnement culturel et sportif, et donc, de proposer aux enfants des activités plus riches le mercredi.

- de 5h consécutives + de 5h consécutives
Sans PEDT 1 animateur pour 10 enfants maternels
1 animateur pour 14 enfants élémentaires
1 animateur pour 8 enfants maternels
1 animateur pour 12 enfants élémentaires
Avec PEDT 1 animateur pour 14 enfants maternels
1 animateur pour 18 enfants élémentaires
1 animateur pour 10 enfants maternels
1 animateur pour 14 enfants élémentaires

Le renforcement des aides aux collectivités : La CAF entre en jeu

Le Plan mercredi prévoit une hausse des financements de la Caisse des Allocations Familiales qui passent, par heure et par enfant, de 54 centimes à 1 euro.
Par ailleurs, les collectivités qui décident de maintenir une organisation scolaire comprenant cinq matinées conservent le bénéfice du fond de soutien existant, y compris la majoration si elles y ont droit.

Un projet régit par une nouvelle charte qualité

Désormais les communes pourront créer des "PEDT labellisés Plan mercredi" sous l’égide d’une charte qualité qui organise l’accueil du mercredi autour de 4 axes :

  • veiller à la complémentarité éducative des temps périscolaires du mercredi avec les temps familiaux et scolaires ;
  • assurer l’inclusion et l’accessibilité de tous les enfants souhaitant participer à l’accueil de loisirs, en particulier des enfants en situation de handicap ;
  • inscrire les activités périscolaires sur le territoire et en relation avec ses acteurs ;
  • proposer des activités riches et variées en y associant des sorties éducatives et en visant une réalisation finale (œuvre, spectacle, expositions, tournois).

Une charte en résonance avec la démarche qualité de l’ifac

Déclinée en 8 axes d’intervention et plus de 200 points de contrôles et leviers d’action pour l’amélioration continue de la qualité de service. La démarche qualité mise en œuvre par ifac permet de conduire des actions concrètes d’amélioration et de produire du changement sur le long terme. Les axes de la « charte qualité du plan mercredi » rejoignent ceux de notre démarche :

  • cohérence éducative et développement d’activités éducatives de qualité
  • accueil et intégration de tous les enfants
  • le lien avec la vie locale