Coaching à la brigade Brisfer : quand l’insertion professionnelle lutte contre la pollution

En 8 jours de formation, 10 jeunes de 18 à 25 ans ont réhabilité un espace de promenade, sensibilisé les populations alentours sur les déchetteries sauvages et se sont remobilisés sur leur projet professionnel.

La Brisfer (brigade sud francilienne pour l’enlèvement et le recyclage) est une initiative du SIREDOM (Syndicat intercommunal de collecte et de valorisation d’ordures ménagères, couvrant les ¾ des communes de l’Essonne). La première brigade, composée de 10 jeunes en insertion, a fait sa première intervention en mai dernier.

L’action commence par deux jours de formation sur la gestion des déchets (animée par Nadia DIMINUTTO - Ifac), suivi d’une mise en pratique de 5 jours sur le terrain. Elle a permis de réhabiliter un chemin de promenade entre Lisse et Villabé (91). Une expérience forte, confrontés à la réalité des dégâts causés par les déposes sauvages de déchets. « Notre plus belle récompense, c’est d’être félicité par les riverains contents de retrouver un site propre » confient les participants.
L’opération intégrait également une journée de coaching d’équipe, animée par Julien Le Bras (Coach arround the world) et Véronique Maurin (Ifac). Elle a permis aux jeunes de se remobiliser sur leur un projet professionnel.
Les participants ont reçu un diplôme à la fin de l’action.
D’autres collaborations sont déjà programmées entre le SIREDOM et l’Ifac pour former d’autres brigades dès juillet 2015, impliquant également des participants de plus de 50 ans.

Le coaching Ifac ou comment faire de chaque situation une opportunité

La posture et le ton du coach sont des éléments décisifs dans l’implication des jeunes. Il faut être à son écoute à chaque instant pour transformer le moindre de ses retours en élément de construction de son projet : une remarque négative de sa part peut alors devenir le point de départ d’échanges mobilisants. Se baser sur des illustrations concrètes et instaurer un ton léger et détendu, en dédramatisant les situations avec humour, permet d’obtenir leur attention et leur donne la possibilité de se projeter.

La force du coaching d’équipe c’est également de profiter des dynamiques de groupe et d’engager une co-responsabilité des participants où chacun peut accompagner l’autre.

Véronique Maurin - Coach Ifac

Dans la presse