CQP Animation périscolaire : la remise des diplômes et les coulisses

Mardi 12 décembre a eu lieu la remise des diplômes aux stagiaires CQP – animation périscolaire. Un petit déjeuner a été organisé à cette occasion. Les stagiaires ont reçu leur diplôme des mains du directeur général de l’Ifac. Un grand moment d’émotion que certains ont même pu partager avec leur famille. Nous vous proposons également une petite promenade dans les coulisses de la formation avec l’interview de Marine Champenois, responsable de formation.


Marine, voici notre première question : pourquoi l’Ifac a ouvert cette année une formation CQP - Périscolaire

L’Ifac a ouvert le Certificat de Qualification Professionnelle - Animation Périscolaire en réponse aux besoins d’encadrements supplémentaires pendant les temps périscolaires dans nos accueils. [Retrouvez notre article L’Ifac ouvre une nouvelle formation CQP - Animation Périscolaire]
Le titre professionnel du CQP animateurs périscolaires permet aux organisateurs de former ou recruter les animateurs diplômés nécessaires au respect du cadre juridique et aux besoins de qualité et de sécurité.

Qu’apprend on dans cette formation ?
La formation CQP (certificat de qualification professionnelle) animateurs périscolaires est destiné aux animateurs travaillant sur les temps périscolaires des accueils (accueil du matin, pause méridienne, accueil du soir).
La formation est articulée autour :
- des techniques d’animations "courtes" (expression, manuelles, sportives...)
- la méthodologie de projet ( travailler un projet d’animation en partant d’un contexte, de constats, d’objectifs, d’évaluation...)
- connaissances générales (règlementation, développement de l’enfant...)

Dans l’ensemble comment les stagiaires ont entendu parlé de la formation ?
Pour cette première mise en place du CQP, les stagiaires ont été sélectionnés à Asnières lors d’un entretien. Les responsables d’établissements de l’Ifac ainsi que les coordinateurs ont communiqué les informations relatives à la formation et au titre professionnel auprès des équipes d’animateurs périscolaires sur les différents sites.

Combien de temps dure une formation CQP ?
La formation dure environ 3 mois, les stagiaires en alternance sur les accueils de loisirs les lundis/mardis/jeudis/vendredis, et en formation théorique à l’Ifac durant les vacances scolaires et les mercredis.

Est-ce une formation continue ? Faut il nécessairement être rattaché à une structure / un établissement ? Dans le cas contraire comment cela se déroule ?
La formation CQP implique automatiquement le rattachement à une structure d’alternance, l’IFAC s’engage à proposer des structures si les stagiaires (pôle emploi notamment) n’en ont pas en entrant en formation.

Quels sont les débouchés ?
Le diplôme du CQP animateurs périscolaires permet de travailler auprès des publics enfants sur les temps périscolaires dans les accueils.
Il permet également de travailler en temps qu’animateur sur des séjours ainsi que pendant les vacances scolaires.

Est il possible d’évoluer vers de nouvelles formations ensuite ?
Le CQP permet de valider un module du diplôme BPJEPS . Cela permet aux stagiaires d’envisager une progression dans leur expérience et de se professionnaliser.

Comment était l’ambiance dans la promo ?
L’ambiance fut studieuse et dynamique. L’organisation globale de la formation a contribué à cette dynamique :
- Les stagiaires ont passé 3 épreuves pour obtenir leur titre, ces 3 temps ont générés du stress pour eux et on a pu observer une grande solidarité.
- Les stagiaires CQP étaient des animateurs qui travaillent pour Ifac Aulnay animation, Sartrouville animation, L’haÿ-les-roses animation. De ce fait ils se connaissaient, avaient une connaissance commune du champs professionnel de l’animation ainsi que de leur employeur.
- Les stagiaires étaient âgés de 19 à 55 ans, cette hétérogénéité a permis des échanges d’expérience ainsi que des approches différentes lors de nombreux débats.

Quel a été ton moment préféré ?
Mon rôle de référent est d’accompagner le stagiaire dans les différentes étapes de son diplôme, j’aime tous les moments forts en émotions !
Le plus significatif sera celui ou j’annonce au stagiaire la validation ou non de sa certification.
Il y en a mille en fait : la visite de leur accueil, le premier jour et le dernier jour de formation, les temps informels autour d’un café sont aussi très importants.