8 mars #égalitéFemmesHommes

Retour en images sur notre campagne Ifac "8 mars : égalité femmes-hommes" qui a donné lieu à de belles et nombreuses actions sur le territoire. Focus sur quelques unes d’entre elles à Savigny-sur-Orge, Asnières-sur-Seine, Périgueux, Thonon-les-Bains, Fontaine au Pire, Gouzeaucourt et la région Gascogne et Guyenne.

Le ciné club de Thonon-les-Bains met à l’honneur les droits des femmes.

JPEG - 197.4 ko
Thonon-les-Bains

Dans le cadre de la journée internationale du droit des femmes et en collaboration avec l’écran du jeudi (cinéclub) de l’espace Grangette, l’association partenaire du Chablais proposait le jeudi 8 mars dernier la diffusion du court métrage "Mercy’s Blessing". Filmé au Malawi, il a ensuite été diffusé dans une quarantaine de pays afin de faire progresser les discours sur l’éducation universelle, la justice sociale, l’égalité des droits entre les hommes et les femmes. La projection a été complétée par un débat interactif animé par Françoise Le Goff de la Croix-Rouge internationale à Genève.

Débat Bagel : Tous Zégaux à Asnières-sur-Seine

Le jeudi 8 mars pendant l’heure du déjeuner, l’association les Zégaux, association de lutte contre les discriminations est venue animer un débat mouvant sur le thème de l’égalité femmes-hommes. L’opportunité donnée à chacun des salariés de s’exprimer sur le sujet de l’égalité femmes-hommes, en tant que citoyen éclairé, en faisant tomber les barrières hiérarchiques. Un très beau moment d’échange qui s’est déroulé dans la bonne humeur !

Quelle sont les différences entre les hommes et les femmes ? Gouzeaucourt (59)

Dans le cadre du lancement de la campagne ifac « 8 mars : journée de l’égalité femmes-hommes », l’accueil de loisirs de Gouzeaucourt a organisé un après-midi jeu/débat sur la discrimination et les inégalités filles/garçons.

Les animateurs ont utilisé le plateau de jeu des actions citoyennes. Durant cette journée, les enfants de primaire ont pu débattre autour de questions diverses : quelles sont les différences entre les filles et les garçons, pourquoi c’est maman qui cuisine le plus souvent, pourquoi il y a plus de garçons qui jouent au football ?
L’après-midi s’est terminé par un goûter.

JPEG - 65.8 ko
Gouzeaucourt 2

Filles - Garçons : lutte contre les discriminations à Fontaine-au-Pire dans les Hauts-de-France

Les enfants des accueils de loisirs de Fontaine-au-Pire (59) ont été sensibilisés à la lutte contre les discriminations axée notamment sur l’inégalité entre les filles et les garçons. Les animateurs ont pu par le biais du jeu de carte « carré/genre » réaliser un grand panneau d’affichage sur le sujet avec les enfants.

JPEG - 36.6 ko
Fontaine au pire 4

Gascogne et Guyenne : les rubans blancs de l’égalité

Depuis 2016, le Conseil départemental du Lot et Garonne a confié à l’Ifac Gascogne Guyenne le suivi et l’accompagnement de la commission « solidarité, discrimination et handicap » du Conseil départemental de la jeunesse. Tous les 2 mois, les conseillers départementaux jeunes se retrouvent pour débattre et monter des projets en relation avec le thème de la solidarité des discriminations et du Handicap. La journée du 8 mars fut donc l’occasion pour cette commission jeune de se réunir , dans le cadre de la journée égalité hommes femmes. Le 7 mars l’ensemble des membres de la commission s’est retrouvée pour réaliser des rubans blancs qui ont été distribués aux membres des trois autres commissions et qu’ils ont pu arborer dans leurs collèges le 8 mars.

JPEG - 43.1 ko

De la délicatesse à Savigny-sur-Orge

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, les animateurs de la maison de quartier des Prés-Saint-Martin, à Savigny sur Orge, ont concocté un programme alliant convivialité, partage et détente.
Un atelier pâtisserie a permis à une douzaine d’apprenants inscrits aux ateliers d’Alphabétisation, femmes et hommes confondus, de confectionner une géante « tarte aux poires Amandine » en profitant des conseils de la responsable d’équipement
Les autres participants (habitants du quartier et bénévoles) à cette journée ont passé la matinée à préparer de plats salés de leurs pays d’origine.
Quant à la mission de décoration de la table du déjeuner, elles a été assurée « avec délicatesse » par trois hommes volontaires.
Après ce déjeuner « saveur du monde », les convives et les animateurs ont pu visionner le film « Fatima ». Le débat qui a suivi cette projection a permis aux participants d’évoquer également leurs divers parcours personnels et familiaux avant d’arriver en France.

JPEG - 23 ko
De la délicatesse à Savigny 3

Si j’étais [...], petit-déj’ débat à Périgueux

Et si j’étais ? Une femme ? Un homme ? Je serais ? Je ferais ? J’aimerais ?
Autant de questions que se sont posées les équipes d’ifac Périgueux. Les collaborateurs ont pu échanger et débattre autour d’un petit déjeuner convivial.
#EnsembleEtEgaux !!!